Tomi Ungerer, disparition d’un grand du dessin

11 février 2019 par Philippe Wurm
  • J’ai adoré le travail de ce géant du dessin dont j’avais vu l’expo rétrospective à Paris en 1981.
    Dans une interview télévisée de l’époque il avait parlé de "Zeichnen durch disziplin" et ça m’est resté d’autant plus fort qu’il semblait dessiner avec son regard sarcastique fait de liberté et de spontanéité !
    Prochainement Blutch va être exposé dans le Musée Ungerer à Strasbourg... L’Alsace est sauvée.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.