La série Alix tourne le dos à « L’École de Bruxelles »

15 février 2019 par Norbert
  • Le premier réflexe est de se dire : "Noon, ils ont osé !"
    Commentaire sans doute un peu facile, et certainement trop attendu...
    Alors après tout, pourquoi pas ? Si cela permet de faire venir de nouveaux lecteurs vers la série mère.
    Jacques Martin n’aurait peut-être pas cautionné cela, mais il ne vivait pas à la même époque... On ne doit sans doute pas s’enfermer dans les schémas qui ne finissent plus qu’à parler aux gens qui ont déjà un pied dans la tombe.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.