Halfdan Pisket (« Dansker ») « Je peux m’occuper de mon père à plein temps, je me sens privilégié ! »

26 avril 2019 par Franck G
  • J’ai eu l’occasion d’échanger quelques minutes avec Alfdan Pisket à Angoulême sur le stand des éditions Presque lune car j’avais vu passer son travail quelques mois plutôt. Celui-ci m’avait donné à l’époque une impression de froideur, un peu repoussante, je dois l’avouer. Cependant, notre conversation rapide m’a révélé une personne très agréable et ouverte, et cet entretien, avec les planches publiées, me donnent dorénavant envie de lire cette trilogie. Bravo à tous les instigateurs de ce beau travail (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.