Mordillo, l’humanisme muet

1er juillet 2019 par Riton les gamelles
  • Bonjour
    Une précision toute décalée (vu le contexte) dans votre écrit nécrologique. Le terme publiciste vient de l’anglais et est mal utilisé dans la description du métier de Mordillo.
    Dans la langue française, un dessinateur en publicité s’appelle un publicitaire, tout simplement. Un publiciste s’occupe de droit public.
    Je me rend bien compte de l’inutilité de ces précisions lors du décès de quelqu’un de vraiment bien, mais j’y tenais.
    Bien à vous.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD