La bande dessinée francophone survivra-t-elle à la crise du Covid-19 ? Le point de vue des éditeurs (2/4)

17 août 2020
  • Comme d’habitude, c’est les gras du bide (Média-Participations (Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Kana…), Gallimard/Madrigall (Casterman, Futuropolis, Gallimard BD, Denoël Graphic…), Hachette (Albert-René, Hachette Comics, Marabulles, Robinson…), Glénat, Delcourt) qui s’en sortent le mieux, voire qui font des bénéfices. Les mêmes qui rechignent à payer les cotisations sociales mais qui tapent dans la caisse de pôle emploi tout en sabrant le champagne.
    A espérer que les autres puissent passer cette période qui devient de + en + pénible, la vente par internet semble une solution, de plus 40 % en moins sur le (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD