Angoulême 2021 : « Le boycott est une injustice » répond le Festival

25 janvier 2021
  • "certains éditeurs rémunérant les auteurs, tandis que, dans leur ensemble, ils ont signé une convention avec le FIBD au nom de leurs auteurs."
    Quels éditeurs rémunèrent leurs auteurs pour aller dédicacer ou intervenir à Angoulême ?
    De quel droit des éditeurs ont signé une convention avec le FIBD au nom de leurs auteurs ?
    Ce qui est injuste, c’est que les auteurs en aient ras-le-bol d’être corvéables à merci, non l’inverse.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.