Alix Garin et Mathias Vincent : « Au-delà de l’Alzheimer, "Ne m’oublie pas" parle des relations intergénérationnelles. »

5 février 2021 par Milles Sabords
  • C’est typiquement le style de travail que l’on trouve sur des plaquettes de com’ en grande surfaces, dans les pharmacies, dans les magazines féminins, etc... ça n’a rien de dévalorisant puisque les éditeurs signent de plus en plus d’auteurs et autrices venus de l’illustration. Cela donne ce genre de bd "inachevée". C’est un nouveau choix de niche pour certains publics. Je préfère largement plus l’investissement sur "Gramercy Park" ou "Ailefroide". Mais comme je l’ai dit, elle a un beau style, peut mieux faire que du "Bambo - Grand Angle - sans décors". Par contre, chez le Lombard, c’est la chute depuis (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD