Grand Prix d’Angoulême : le Collectif Autrices Auteurs en Action vote pour Bruno Racine [PODCAST]

6 juin 2021 par Milles Sabords
  • Le problème avec Chris Ware c’est que sa bd est un laboratoire, une expérimentation perpétuelle, une recherche sur la faille séquentielle. Ses histoires ne sont pas mirobolantes et son graphisme plat comme un repas de famille dominical. Bien sûr, il a un certain talent, mais cela ne suffit à rendre son travail facilement accessible. Il est entre le plasticien et le graphiste qui joue avec la bd, mais pas un auteur de bd stricto sinsu.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.