Angoulême se pare aux couleurs d’Albert Uderzo

15 juillet 2021 par auteur
  • Belle saillie ! Mais enfoncer des portes ouvertes n’éclaire pas les problèmes ! Je connais par cœur Chronologie d’une œuvre, et déjà à l’époque d’Hergé, sans son opiniâtreté, Tintin ne serait pas devenu ce qu’il est aujourd’hui. Les éditeurs ont toujours été des marchands de papier, on le sait tout ça, et ils se sont toujours trouvés des excuses ; aujourd’hui c’est "internet" et les "mangas". Maintenant, faut que ça change et ils ont les solutions.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD