Clichés et lieux communs

25 mars 2006 par Étienne Davodeau
  • Les auteurs, "sensibles par nature" et "émus", d’un côté.
    Les gestionnaires passionnés de l’autre.
    Elle est un peu fatigante cette image rédutrice de l’artiste un peu évaporé, coupé des réalités du monde.
    Et elle est insultante.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.