BoDoï : après le départ de Frédéric Vidal, la confusion règne

20 mars 2007 par Philippe GRAS
  • Pourquoi vouloir la mort de Bo Doï ? Faut-il être à ce point étroit d’esprit alors qu’il est plus simple de ne pas l’acheter, la vente n’est pas forcée. Armateur est sans doute un dictateur refoulé. Bo Doï, qui n’est pas parfait, est sans doute le magazine le plus éclectique depuis de nombreuses années. Il allie les articles légers, les articles de fond, les news et quelques pré-publications. Je ne pense pas qu’extraire quelques planches soit plus vendeur, au contraire (cf VECU). BEDEKA était si bien ? Il s’est arrêté, la réponse est là. DBD est une alternative aux détracteurs de Bo Doï, personnellement (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.