Dupuy & Berberian : dérapage à Angoulême

22 mai 2008 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Ces mots ont été écrits noir sur blanc dans La Charente Libre d’hier par un journaliste dont nous n’avons pas à douter a priori de la bonne foi.
    L’article était disponible gratuitement en ligne hier (suivre le lien dans l’article). La Charente Libre fait payer ses archives. Pour un euro, vous pouvez acheter l’original de l’article en ligne.
    Ces propos demandent pour le moins des éclaircissements, non ?

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.