Dupuy & Berberian : dérapage à Angoulême

22 mai 2008 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Relisant le fil des posts, je tombe sur cette phrase d’un des intervenants qui dit à propos de Filippini :
    N’entretient-il pas un clivage entre la "vraie bande dessinée" (celle qui se vend) et les autres ?
    Et je serais le seul à opposer BD commerciale et BD d’auteur ? Vous nous prenez vraiment pour des billes, messieurs Brunschwig et Springer.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.