Une lecture ésotérique de Corto Maltese

28 mai 2008
  • Il est compréhensible que le « Da Vinci Code » et ses dérivés finissent par provoquer l’ennui. Ce qui ne doit pas conduire à négliger que le sujet de l’ésotérisme, sous toutes ses formes, passionnait effectivement Hugo Pratt.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD