Angoulême 2009 : Un 36ème Festival voué au « réel » et à « l’intime »

25 octobre 2008 par sergio Salma
  • Moi ce qui me surprend c’est la quantité. Puisqu’il s’agit de braquer un peu les feux sur certains titres, une liste aussi longue ne risque-t-elle pas tout simplement d’avoir un effet nul ?
    Sans faire de divination, il me semble qu’avec plus de 60 titres mis en avant, c’est un peu comme si Angoulême n’avait plus sa vocation de "tamis" au sujet des prix à remettre. Si on braque le projecteur dans tous les sens on n’éclaire plus personne et bien malin le lecteur même un peu averti qui se souviendra qu’un titre a été sélectionné ou pas, récompensé ou pas.
    Le débat entre ceux qui soutiennent cette (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.