Jean Van Hamme se moque de la crise

14 novembre 2008 par François Pincemi
  • Même en cas de chute de 50% des ventes d’albums de BD, il resterait millionnaire. Pas de souci, donc. Un succès bien mérité, au terme de décennies de travail. Il ne faut pas oublier que Van Hamme commença par des titres peu glorieux au Lombard. Magellan et Arlequin,notamment.
    J’ai juste un peu de regrets à penser que les sieurs Rénier (Greg pour les intimes !) et Charlier n’aient jamais connu la même fortune... dans tous les sens du terme. Ce n’était pas la même époque (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.