Jeanne Puchol : "La création est forcément différente d’un sexe à l’autre."

15 décembre 2008 par Sergio Salma
  • Il me semble que beaucoup d’auteurs masculins ont laissé leur sensibilité féminine prendre les devants. On trouve chez beaucoup d’entre eux des éléments que l’on qualifie(peut-être à tort) de féminins. Une certaine poésie, une vision pacifique, une tendresse, un regard. Peu de femmes en revanche adoptent certaines facettes de la sensibilité masculine. Peu d’auteures racontent des histoires de chevaliers, de bagarres, de fric et de muscles. J’aime beaucoup les métissages et les oeuvres batardes.
    Cette majorité masculine n’est pas propre à la bande dessinée. il a plus d’hommes que de femmes dans les (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.