Décès de Yves Duval, « le soldat inconnu de la bande dessinée belge »

25 mai 2009
  • Monsieur Duval était effectivement, modeste et charmant, deux qualités que de nombreux jeunes dessinateurs à succès ne semblent guère cultiver.
    Je remercie l’auteur de l’article qui me semble particulièrement adapté à Yves Duval. En effet, ce scénariste fut l’une des chevilles ouvrières du journal Tintin pendant deux décennies et quelques. A ce titre, il scénarisa des milliers de pages, le plus souvent illustrées par de grands auteurs de BD, fort heureusement pour lui. Mais on ne peut associer son nom à aucune grande série à succès. Ce scénariste inspiré et prolixe disparait à un moment où les rares (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.