Pluie d’albums et dessin animé pour les 40 ans de Rahan

31 mai 2009 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Vous avez raison. Mon commentaire était trop simpliste. C’est la filiation avec Tarzan qui me venait à l’esprit. Rahan n’est pas colonialiste. C’est plus subtil que cela.
    Rahan est l’une des rares bandes dessinées où la réflexion politique est présente de façon subtile. Ainsi, dans l’épisode "Le piège à poissons", il y a à la fois une réflexion sur l’acculturation (Rahan tue un Wampa sans se rendre compte que c’est un animal éduqué pour pêcher) ; du coup il apprend la pêche à son interlocuteur, puis au clan.
    Il fait la leçon au chef de clan dans un credo communisto-christique de bon aloi : "Rahan pense que (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.