La BD belge aux affres de l’état-radin

31 octobre 2003 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • 2003 aurait pu être, pour la BD belge, une sorte d’apothéose. Le Festival International de la BD à Angoulême venait d’honorer l’un de nos meilleurs auteurs, le dessinateur François Schuiten, nommé président du trentième festival. Anobli l’année précédente, le baron-président invita les princes royaux à inaugurer une rue Hergé au cœur même d’Angoulême. Un succès média garanti.
    En juin, un nouveau musée de la BD s’ouvrait à Bruxelles, le Musée Jijé, entièrement financé par un mécène, François Deneyer, soucieux de (...)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.