> Patrice Pellerin signe chez Soleil

23 octobre 2006
  • Pour qu’un album ne se vende pas, il suffit de ne pas l’acheter.
    La sanction économique suffirait peut-être à un éditeur.
    Dans les faits, il n’y a pas de sanction des lecteurs (ou pas suffisamment) pour qu’un éditeur ne passe pas d’une collection "petit format" à une collection "grand format" (cf Le Choucas, un exemple parmi d’autres).
    Tout le monde semble y gagner à court terme : l’éditeur, l’auteur, le libraire. Mais au détriment des nouvelles séries et donc de l’avenir du commerce de la bande dessinée, pour parler cru, car les budget des lecteurs ne sont pas sans limites. Du coup les séries à succès (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD