Vente de bouses.

18 septembre 2008
  • au final le perdant c’est le lecteur qui achète une bouse sans le savoir
    .
    Mais on ne va pas plaindre le lecteur en plus ! Si il achète des bouses c’est qu’il le veut bien. Il suffit d’ouvrir le livre pour voir à quoi on a à faire, il n’a qu’à lire 2 pages et voit tout de suite si c’est une bouse ou pas. Si les lecteurs étaient un peu plus regardant, il en sortirait moins des bouses.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD