Aurélia Aurita se farcit une journaliste de « Elle » dans « Libération »

31 mai 2009 par Dédé
  • Bin si la journaliste ne s’est même pas donnée la peine de lire son bouquin, et quelqu’en soit les raison - "le livre s’est perdu", "je revends tout mes services de presse avant même de les lire" ou "mon chat a fait pipi dessus" - peu importe, je pense que Aurelia Aurita a raison d’être au minimum agacée.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD