Devant les caméras, un étudiant dénonce auprès de la ministre Valérie Pécresse un « abus de stage » de la part du Festival d’Angoulême

30 mars 2011 par Theo
  • Les 417,09 euros perçus correspondent en fait à l’indemnité maximum pouvant être versée à un stagiaire sans que cette rémunération soit soumise aux prélèvements obligatoires, elle est donc nette pour l’employeur. S’agissant d’un stage de plus deux mois la gratification est nécessaire, en deça elle n’est pas obligatoire. Elle peut être supérieure à ces 417,09 euros mais à ce moment là, l’employeur optera pour le CDD. Il n’y a donc rien de choquant dans cette affaire, la personne n’avait qu’à refuser le stage (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD