Devant les caméras, un étudiant dénonce auprès de la ministre Valérie Pécresse un « abus de stage » de la part du Festival d’Angoulême

30 mars 2011 par Gilbert
  • Il n’y a donc rien de choquant dans cette affaire, la personne n’avait qu’à refuser le stage ...
    Et s’il n’avait pas le choix ? Que c’était ça ou ne pas travailler du tout et ne rien gagner ? Je rappelle qu’il n’y a pas de travail, il y a 7 millions de chomeurs en France.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD