Encore une « larcenèterie » de Manu Larcenet

25 juin 2011 par mmarvinbear
  • Cette histoire est assez ironique quand on relit son excellent " Combat Ordinaire " et que l’on se concentre sur le passage ou Marco se rend compte que son idole photographe est dans la vie courante un con fini, apprenant ainsi à différencier l’homme de son oeuvre.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.