La part d’ombre de Marine Le Pen décryptée en BD

8 janvier 2012 par LC
  • C’est surtout une journaliste qui veut se faire un nom !
    Caroline Fourest n’a pas besoin de ça, elle est déjà connue, et réputée sérieuse, on ne peut la prendre en défaut sur aucune information de son livre. Quant à parler de naïveté, c’est ridicule, il n’y a pas moins naïf que Caroline Fourest.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.