Le Grand Jury du Festival de la bande dessinée d’Angoulême stupéfait "par la cruauté et la vulgarité de la cérémonie"

3 février 2016 par Oncle Francois
  • Beaucoup de gens admirent le travail de Monsieur Hermann, cela depuis des dizaines d’années. Une récompense tardive ne saurait faire oublier tant de dédain ou de discrimination passée, pour un auteur au trait réaliste qui en impose au reste de la profession par sa cadence de travail, et aussi son franc-parler qui n’hésite pas à dénoncer petites magouilles et mesquineries du milieu.
    Donc si le FIBD 2016 a été marqué de nombreux scandales, couacs et bévues, la nomination de Hermann reste son point essentiel. Notez bien que j’apprécie aussi l’expo Morris- Lucky Luke, mais elle se tient jusqu’en septembre (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.