Un troisième César pour Joann Sfar ?

12 février 2021
  • Du "dessin d’écriture", encore un néologisme qui va bien avec notre époque du "parler pour ne rien dire". C’est plutôt Sfar qui ne respecte pas les malades de Parkinson avec son trait tremblotant. Quant au lecteurs du "Chat du Rabbin" ça n’est pas tout le monde qui l’achète. Il y doit bien y avoir plus de 100.000 bobos dans toute la Francophonie.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.