Albums

Fleur de lait – Par Miguel Vila – Presque Lune

Par Damien Boone le 25 juillet 2023                      Lien  
Marco et Stella forment un jeune couple uni en apparence. Mais, dans l'intimité, Marco rencontre des difficultés à satisfaire sa partenaire. Pression chez l'un, frustration chez l'autre, la tension monte jusqu'à l'irruption de Ludovica, une mère célibataire (à forte poitrine) pour qui Sella fait du baby-sitting. Et Marco s'en rapproche...

Dans une Italie contemporaine, Marco et Stella sortent de l’adolescence. Alors que d’autres, à leur âge, sont au seuil de tous les possibles, eux ont un horizon déjà bouché : précaires professionnellement et financièrement, en désaccord avec leurs parents respectifs sur quelques sujets de société, ils se réfugient dans leur amour pour affronter le quotidien.

Seulement, Marco a des problèmes de libido, ses érections ne durent pas, sauf lorsqu’il se masturbe en regardant des sites pornographiques. Il se sent coupable de ne pas satisfaire sa partenaire ; et c’est déjà elle qui lui vient en aide en lui finançant son permis de conduire...

Ce quotidien morne prend une autre tournure lorsque Stella s’engage à faire du baby-sitting pour Ludovica. Elle a des cheveux roses délavés, des dents pourries, des pustules au visage... Disons-le tout net : elle est laide. Stella est tellement amusée qu’elle invite son compagnon à constater lui-même l’horreur faite femme. Mais ce n’est pas ce que voit Marco, qui fantasme sur cette femme dont les gros seins suintent de pertes de lait maternel... Il est irrésistiblement attiré. Alors, quand Stella, blessée, ne peut plus assurer le travail de garde l’enfant, Marco ne se fait pas prier pour la remplacer et se rapprocher de son fantasme....

Miguel Vila reprend ici quelques lignes directrices de son précédent ouvrage : un monde de jeunes adultes, un quotidien morne et sans grande ambition, une représentation crue et réaliste des corps humains. Nous sommes plongés dans l’intimité d’un couple devenu trio, dans lequel les sentiments se délitent au profit de l’accomplissement de fantasmes, enfin à portée de main (entre autres...) après avoir été exploré sur Internet.

Certains détails sont volontairement écœurants : on sent la volonté chez l’auteur de mettre ses lecteurs mal à l’aise en les confrontant à l’ennui du quotidien et à ses échappatoires, plus ou moins assumés. Le découpage particulier du récit, fait par moments de très petites cases, nous incite aussi à nous rapprocher du livre, comme si on participait à une forme de voyeurisme.

Une des forces de l’ouvrage réside dans les décalages qu’il expose : entre un décor dans une Italie traditionnelle faite de petits villages colorés où il semble faire bon vivre et cette jeunesse hyper-connectée qui tente de s’y soustraire ; entre la laideur apparente d’une femme et sa perception subjective par Marco ; et entre une femme, Ludovica, a priori désœuvrée mais qui, dans un final inattendu, sait très bien ce qu’elle fait.

Dans cette histoire aux multiples interprétations possibles, Miguel Vila ne prend pas parti et ne donne aucune leçon : il nous présente un état des lieux d’une partie de la société, d’une jeunesse, en proie à une réalité bien éloignée de toute aseptisation. C’est remarquablement abouti.

(par Damien Boone)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782491727581

CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Damien Boone  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD