Loup de pluie T2 – Par Pellejero & Dufaux – Dargaud

5 mars 2014 0
  • Suite et fin d'un western paradoxalement atypique et classique, né de l'association inédite entre Ruben Pellejero et Jean Dufaux.

« Quand la légende est plus grande que la réalité, on publie la légende » disait John Ford dans « L’Homme qui tua Liberty Valance ». C’est en somme le credo du western de Pellejero & Dufaux. Bien que ce second tome, qui évolue en crescendo vers un règlement de comptes entre familles rivales, entre Blancs et Indiens, entre croyants et incrédules, s’éloigne un peu des promesses chamaniques du premier volet, l’histoire avance à bride abattue, éclairant petit à petit la résolution d’un bras de fer à multiples entrées.

Blanche Mc Dell, prisonnière des Cody, sera-t-elle libérée en échange de Loup de Pluie, l’Indien qui a osé défier les Blancs ? C’est tout l’enjeu de l’album.

Loup de pluie T2 – Par Pellejero & Dufaux – Dargaud
Un extrait de "Loup de pluie" T2
© Pellejero - Dufaux - Dargaud

Nourri de légendes indiennes, d’archétypes du western et mû par les ressorts immuables de l’amour impossible entre deux êtres issus de clans ennemis (l’histoire a des allures de « Roméo et Juliette »), « Loup de pluie », graphiquement atypique (certaines planches de Ruben Pellejero sont magnifiques) se révèle être finalement un récit assez classique dans sa narration. L’Ouest sauvage n’a pas visiblement pas fini de susciter l’envie des raconteurs, quitte à, par moment, ressasser de vieilles recettes.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

A propos de Ruben Pellejero & Jean Dufaux, sur ActuaBD :

- Notre interview de Rubén Pellejero : "La couleur est aussi importante que le crayon et l’encre.""

- « Le travail sur la lumière est aussi une manière de raconter l’histoire ». Entretien en avril 2009.

- Jean Dufaux : combien d’albums au conteur ?

- L’impertinence d’un été T1, T2

- Loup de pluie T1

- Le Tour de valse

  Un commentaire ?