Paris rend hommage à Will Eisner

  • Hier soir, le Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme à Paris a rendu un vibrant hommage à {{Will Eisner}}, le grand auteur américain disparu voici juste un an, en janvier 2005. Par ailleurs, une exposition d'œuvres originales et de documents inédits qui ont servi à la conception du livre-testament de Will Eisner, « Le complot », prendra place à partir du 24 janvier à la Mairie du 3ème arrondissement de Paris.

Animé par Didier Pasamonik, ce débat réunissait le dessinateur de BD Jean-Claude Mézières qui avait sympathisé avec l’auteur américain « parce que j’étais le seul de la bande à parler l’anglais », a-t-il expliqué, lequel lui confiait sa voix lorsqu’il était absent des réunions de l’Académie des Grands Prix de la Ville d’Angoulême, Olivier Nora, directeur des éditions Grasset et éditeur du Complot, le livre-testament d’Eisner qui fait actuellement fureur en librairie (il serait proche des 30.000 exemplaires vendus), Joël Kotek, historien et politologue, responsable de la formation au Mémorial de la Shoah de Paris, et enfin Pierre-André Taguieff, politologue et historien des idées, l’un des plus grands spécialistes mondiaux de l’historiographie des Protocoles des Sages de Sion, ce faux fabriqué par la police tsariste dont Eisner parle dans son ouvrage. Aucun n’a tari d’éloges à propos du grand auteur new-yorkais.

Paris rend hommage à Will Eisner
Hier soir au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme de Paris
De gauche à droite : Joël Kotek, Jean-Claude Mézières, Didier Pasamonik, Olivier Nora et Pierre-André Taguieff. Photo : DR.

Pour ne pas baisser la garde, Grasset a favorisé la mise en place d’une exposition, « Le Complot, l’Histoire secrète des Protocoles des sages de Sion », constituée de planches originales et de documents inédits qui ont servis à la conception du livre, une expo qui doit beaucoup aux bons soins de Denis Kitchen et de Benjamin Herzberg, tous deux des amis proches de l’artiste. Depuis la mort d’Eisner, c’est le premier hommage rendu à l’étranger et il n’est pas anodin que ce soit le troisième arrondissement de Paris, le quartier juif du Paris d’avant-guerre, surnommé « le Pletzl » par ses habitants, qui l’accueille. Le maire de l’arrondissement, M. Pierre Aidenbaum, inaugurera l’exposition le mardi 24 janvier 2006 à 18h30, juste avant le coup d’envoi du Festival d’Angoulême.

Exposition Eisner à la Mairie du 3éme
jusqu’au 21 février 2006.
Exposition Eisner à la Mairie du 3ème
Jusqu’au 21 février 2006
Pierre Aidenbaum et Sylvie Chabroux
Le maire du 3ème arrondissement de Paris et l’attachée de presse de l’abum publié chez Grasset. Photos : Didier Pasamonik

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le Complot, l’Histoire secrète des Protocoles des sages de Sion
du 25 janvier au 21 février 2006,
Mairie du 3ème arrondissement de Paris
Péristyle de la Mairie
2 rue Eugène Spuller - 75003 Paris
Renseignements au 01 53 01 75 06
M°Temple, République ou Arts-et-Métiers.