Que la mer vous soit légère – La vraie fable du bateau Joola – Par Stefano Boroni – L’Harmattan BD / Sept Editions

Par Didier Pasamonik - L’Agence BD 6 septembre 2023 
Le 26 septembre 2002, le Joola prend la mer au départ du port de Ziguinchor, capitale de la Casamance, au sud du Sénégal, en direction de Dakar. Une routine, cela fait des années que le rafiot fait la navette entre les deux ports. Mais il est dangereusement en surcharge : trop de passagers, trop de bagages, des caisses, des cages.... A 23h, à hauteur des eaux gambiennes, un orage tropical survient. Le bateau tangue dangereusement. Les marchandises n’étant pas arrimées, le bateau se trouve en déséquilibre et se retourne, emprisonnant une partie des passagers et jetant les autres à la mer. 1800 victimes et traumatisés. Une bande dessinée en célèbre la mémoire.

À 23h, à hauteur des eaux gambiennes, un orage tropical survient. Le bateau tangue dangereusement. Les marchandises n’étant pas arrimées, le bateau se trouve en déséquilibre et se retourne, emprisonnant une partie des passagers et jetant les autres à la mer. 1800 victimes et traumatisés. Une bande dessinée en célèbre la mémoire.

Le bateau est géré et contrôlé par des militaires de l’État sénégalais. L’enquête portera la responsabilité sur le capitaine, mort pendant le naufrage. L’événement a un retentissement considérable dans tout le pays. On estime à 1800 les victimes et traumatisés de cette tragédie.

Stefano Boroni a décidé d’en écrire et dessiner le récit. Il intitule cela « La Vraie Fable du bateau Joola ». Évidemment pas celle des militaires qui tentaient de se dédouaner de leurs inconséquences, mais du point de vue des victimes en train de vivre leurs derniers instants. Un récit à la Titanic abordé d’un point de vue onirique. C’est surprenant et surtout prenant.

Chaque chapitre est introduit pas un dessin-dédicace de quelques grands auteurs de BD : Rosinski, Cosey, Tripp, Flao, Baladi, Tirabosco, Barmann. Gracieusement. Une partie de la vente du livre sera reversée à l’Association nationales des familles de victimes.

À la fin de l’ouvrage, la liste des victimes, des familles entières quelquefois, achève à donner à cet ouvrage son caractère de cénotaphe.

(par Didier Pasamonik - L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782140307416

CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Didier Pasamonik - L’Agence BD  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD