Quoi de neuf ? Tintin !

Par Didier Pasamonik - L’Agence BD 11 mars 2023 
Cela fait 40 ans que Hergé a posé son crayon et, c’est une surprise, il s’agit encore aujourd’hui de l’auteur le plus commenté (et le plus collectionné) de la bande dessinée francophone. Les livres de référence sur Hergé et sur Tintin se comptent en centaines – Renaud Nattiez les estime à plus de 600 ! Il y a même un ouvrage qui en recense la bibliographie. Et cet anniversaire est l’occasion d’en rajouter encore quatre sur la liste. Et vous savez quoi ? Ils ne sont pas inintéressants !

Commençons par le titre le plus scandaleux, le plus accrocheur. Il est signé Renaud Nattiez, distingué tintinologue qui a déjà rédigé plusieurs essais et même un roman à propos du reporter à la houppe. Il s’intitule : Faut-il brûler Tintin ?

Effectivement, que n’a-t-il pas fait l’affreux ? Il est réactionnaire, antisémite, colonialiste donc raciste, et évidemment éminemment masculiniste pour ne pas dire misogyne. Il est anticommuniste et il est devenu, paraît-il, une icône gay tant sa sexualité, apparemment inexistante, semble pencher vers ses amitiés viriles.

Dès lors Nattiez pose une question dérangeante : est-il bien raisonnable d’inciter les enfants à lire les aventures de Tintin ? En ces temps de cancel culture galopante, cela se résume à cette question qui fait le titre du livre : faut-il brûler Tintin ?

La thèse de Nattiez est subtile : (spoiler) non, il ne faut brûler Tintin car ce qui dérange chez lui, c’est son anticonformisme. « Ce que l’on te reproche, disait Jean Cocteau, cultive-le : c’est toi ! » Au passage, Nattiez forge les vocables de « tintinophobe » et de « Tintinosceptique ». Fallait oser.

Tintin serait donc « non formaté », un modèle d’intelligence en liberté qui serait au contraire excellent pour éveiller la conscience des plus jeunes. La question reste donc ouverte. C’est dans la collection Sépia des éditions de l’Harmattan.

Les derniers secrets

Bob Garcia, un autre éminent spécialiste de Tintin, qui a eu des déboires avec le « château » (Moulinsart) persiste à révéler Les Ultimes Secrets d’Hergé (Editions du Rocher). En restait-il ? Eh bien, oui. Cela fait l’objet d’un épais volume d’une érudition ébouriffante qui égrène toute une série de questions que vous et moi, qui avons lu les aventures de Tintin, n’avons eu pas même l’idée voire l’arrière-pensée de nous poser : d’où viennent les initiales « J.W. » du Docteur Müller ? ; le prénom de Didi, le fou dans Le Lotus bleu qui cherche à couper la tête de son prochain ? ; L’idée de L’Etoile mystérieuse ; la devise syldave « J’y suis, j’y reste ! », etc. Bob Garcia a tout lu et relu : Le Petit Vingtième, Le Soir "volé", Le Journal Tintin, Cœurs Vaillants, … soit 80 000 Pages. Et il en débusqué des détails ! Il partage son érudition amusée qui fait que chaque album de Tintin devient une sorte de « Où est Charlie ? » où chaque détail est signifiant. Les fans apprécieront.

Les deux volumes qui suivent se penchent encore un peu plus profondément sur l’œuvre d’Hergé. Mais où est donc le Temple du Soleil ? de Roland Lehoucq et Robert Mochkovitch (chez Flammarion, c’est une nouvelle édition) est « une enquête scientifique au Pays d’Hergé  ».

Et c’est assez convaincant ! Ainsi, nos savants Cosinus se penchent sur la fameuse scène de l’éclipse du Temple du Soleil. Quand a lieu l’éclipse et quelles sont les éclipses qui passent par l’Amérique du Sud au moment où Hergé conçoit son album ? Cela se passe sur une mince bande qui, en fonction de la hauteur du soleil telle qu’on peut le lire dans Tintin, fait que cela ne peut se passer que sur une mince bande à 700 kilomètres au sud de Manaus. Ils déterminent que l’éclipse a duré 4 minutes et 8 secondes et cherchent le temple inca le plus proche… Ils en donnent même les coordonnées GPS !

En bons scientifiques qui ne racontent pas n’importe quoi, ils ne retrouvent pas le Temple mais s’émerveillent de la qualité des informations que recèle l’histoire. Le même émerveillement s’applique à L’Etoile mystérieuse, cet astéroïde étonnant, au voyage sur la Lune dont on sait qu’Hergé et ses conseillers avaient vu juste : il y a bien de l’eau sur le satellite de la Terre et que le coup du whisky en boule dans l’apesanteur, c’est scientifiquement correct. Tintin est décidément un formidable objet de curiosité.

La dernière aventure de Tintin, qui est aussi celle d’Hergé, puisqu’il disparaît avant de l’achever, est Tintin et l’Alphart. C’est le sujet du livre de Nicole Benkemoun, une des rares tintinophiles de ce corpus : La dernière aventure de Tintin et d’Hergé, donc, paraît dans la collection Sépia de l’Harmattan. À partir d’un livre inachevé, L’Alph-Art, dont il n’a été publié que les esquisses, Nicole Benkemoun nous promène dans une réflexion sur l’art en s’appuyant sur la dernière œuvre d’Hergé, lui-même collectionneur d’art moderne. Cette « symphonie inachevée » fascine et aboutit à un livre quasi philosophique sur la création que l’autrice revisite à l’aune de son érudition.

40 ans après la mort du créateur de Tintin, c’est épatant. Peu d’auteurs ont une telle fortune critique. Étonnant, non ?

(par Didier Pasamonik - L’Agence BD)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791033405504

Tintin L’Harmattan Flammarion Editions du Rocher ✏️ Hergé à partir de 13 ans Etude sur la BD Hergé et Tintin
 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Quoi de neuf ? Tintin !
    11 mars 2023 11:51, par Sergio Salma

    J’imagine que Bob Garcia au sujet du temple du soleil pose ou se pose la question de ces hommes déguisés, c’est une secte ? Une bande d’au moins 100 bonshommes dans une faille temporelle ? Et il se passe quoi après la libération de Tintin ? On les a laissés dans leur carnaval précolombien et dans leur montagne ?! Dommage cette couverture ...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 11 mars 2023 à  17:07 :

      Tu confonds Sergio. Le livre sur le Temple du soleil n’est pas de Bob Garcia. Amicalement.

      Répondre à ce message

CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Didier Pasamonik - L’Agence BD  
A LIRE AUSSI  
Nos dossiersLes Amis d’Hergé  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD