Albums

Une Histoire du génocide des Arméniens – Par Jean-Blaise Djian et Gorune Aprikian & Kyungeun Park – Ed. Petit-à-Petit

Par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 5 décembre 2022                      Lien  
Le génocide des Arméniens, tout le monde en a entendu (vaguement) parler. Comme un fait d’une autre époque (entre avril 1915 et juillet 1923) dans un pays lointain. On sait depuis la Shoah (1933-1945) et le génocide des Tutsis au Rwanda (1994) que l’affaire nous concerne encore aujourd’hui. Souvenons-nous de cette réflexion d’Hitler lorsque quelqu’un lui fit remarquer la lourde responsabilité qu’il aurait à massacrer des millions de Juifs : « Qui se soucie des Arméniens ? » avait-il répondu à ses interlocuteurs. Et en effet, la notion de « génocide » n’a été forgée en droit qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Cet album des éditions Petit-à-Petit est d’une pédagogie parfaite sur ce sujet, orchestré par deux spécialistes de la question, et magnifiquement dessiné le dessinateur coréen Kyungeun Park.

Petite perle que ce livre-là. Rappelons ce qu’est un génocide : «  Extermination systématique d’un groupe humain de même race, langue, nationalité ou religion par racisme ou par folie  » nous dit le CNRTL. Il y a génocide quand il y a un plan d’état et que l’on décèle chez les perpétrateurs la volonté d’éteindre une lignée, par exemple en tuant systématiquement les enfants.

Une Histoire du génocide des Arméniens – Par Jean-Blaise Djian et Gorune Aprikian & Kyungeun Park – Ed. Petit-à-Petit

C’est le cas pour les Arméniens assassinés par le parti « Jeune Turc » qui succès à la Première Guerre mondiale et à l’empire ottoman, par voie de déportations, de famines et de massacres. La plupart des historiens s’entendent sur le chiffre de 1,2 millions de victimes. Il a fallu en France attendre 2001, soit près d’un siècle, pour qu’une loi reconnaisse officiellement un génocide qui continue d’être nié par le gouvernement turc et par l’Azerbaïdjan.

En six chapitres de bande dessinée, chacun suivi par un dossier documentaire simple et fouillé, ce sont les grandes lignes de l’histoire arménienne qui sont contées : les origines des Arméniens, la « question arménienne », le déclenchement du génocide, son organisation, la résistance et les « justes » turcs qui ont aidé quelques Arméniens à s’en sortir et le lent chemin vers la reconnaissance du crime, tout cela est raconté sans manichéisme au travers d’un scénario touchant qui donne bien à comprendre la tragédie.

Un livre à partager et à étudier en classe.


(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782380461121

PAR Didier Pasamonik (L’Agence BD)  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD