Albums

Terres d’accueil – Par Figuière, Valette et Marie – Éditions Petit à Petit

Par Christian GRANGE le 9 novembre 2022                      Lien  
« Terres d’accueil » nous parlent de la complexité des motifs de départs, parfois choisis, parfois obligés, parfois un peu des deux ; de la volonté des États à contrôler les frontières ; des destins individuels pris dans les filets de l’Histoire ; des démarches administratives et de l’accompagnement des migrants ; des peurs des uns, des préjugés d’autres, de la solidarité ou de l’indifférence. Bref, un album sur des individus qui veulent rester des êtres humains.

Différentes BD ont déjà abordé la thématique des réfugiés ou plus largement, des immigrés : Là où vont nos pères (meilleur album au festival d’Angoulême 2008), Droit du sol (sur l’île de Mayotte et des clandestins qui y arrivent), L’odyssée d’Hakim (Prix France Info de la Bande dessinée d’actualité et de reportage 2021), …

Certaines prennent le parti du témoignage (Chez nous – paroles de réfugiés, Éditions Futuropolis, 2021 ou Paroles sans papiers, Éditions Delcourt, 2007) ; d’autres reconnus voire célèbres s’avancent en terres autobiographiques (L’arabe du futur - Fauve d’or, Angoulême 2015 ; Persépolis – Prix révélation Angoulême 2001 ; Aya de Yopougon, de retour en 2022, chez Gallimard jeunesse) ; d’autres encore, privilégient la fiction pour parler du réel (Migrant, Hachette comics 2017 ou Ellis Island, Éditions Bamboo).

La thématique est donc riche, humainement et artistiquement. Est-ce à dire que la souffrance humaine et l’espoir alimentent l’art et que l’art transcende les jeunesses syriennes ou irakiennes, les chemins d’exil pour rejoindre une terre promise ou les destins fracassés ?

Terres d'accueil – Par Figuière, Valette et Marie – Éditions Petit à Petit
Nahja et Hiba, une vie brisée par la guerre (page 11)
Dans cette planche quasi muette, la force du dessin et des couleurs.

Comme dans 9 603 km – L’Odyssée de deux enfants, il est question dans Terres d’accueil de parcours et d’espoir en une vie meilleure ou simplement en une (sur)vie. Mais là où les deux enfants Afghans fuient les talibans et Daech dans la BD de Cyrille Pomès, Emmanuel Marie (au scénario), Valette et Samuel Figuière aux dessins et l’équipe du projet Arreco pour les textes documentaires racontent, dans ce docu-BD, deux parcours : celui de deux réfugiées syriennes d’un côté et celui de deux migrants guinéens sans papier de l’autre.

L’album, découpé en chapitres, alterne entre l’histoire des unes et des autres, avec une double page de textes explicatifs (sur le droit d’asile, les routes migratoires, les visas, les marchands de voyage, le goulot d’étranglement libyen, etc.).

Pourquoi quitte-on son pays ? Nahja et Hiba fuient Damas pour rejoindre leur mari et père en France ; Demba et Djibril quittent Gabé et la Guinée, la misère et la répression de l’État contre les revendications sociales des Peuls.

Quelle est la réalité de ces voyages pour rejoindre un autre pays ? La traversée d’un fleuve entre la Turquie et la Grèce dans le récit de Najra, Hiba et Ibrahim ; celle du désert du Sahara pour Dembra et Djibril.

Terres d’accueil raconte l’espoir d’obtenir le statut de réfugiées pour les unes et l’étiquette de sans-papier/ l’état de migrants clandestins pour les autres, des parcours d’exil pour tous (toutes).

Le traitement graphique participe à la réussite de cet album, avec en particulier un traitement mono ou bichromatique (bleu, ocre, rouge, vert, gris bleuté, …) variant d’une planche à l’autre et un dessin aux traits clairs et efficaces. Le choix de 5 ou 6 cases par planche assure une grande lisibilité à l’album.

Alors, oui, nous sommes loin de l’humour du Pied tendre (Lucky Luke T. 2) ou des errances apatrides et poétiques de Corto Maltese (quoique, Nocturnes berlinois n’est pas si éloigné). Si la France est terre d’accueil de comics américains et de mangas asiatiques, elle a aussi, su accueillir Pablo Picasso et François Cavanna, les Tirailleurs sénégalais et la main d’œuvre immigrée (au moins jusqu’aux années 1970).

Terres d’accueil est instructif et accessible, apportant un éclairage à hauteur d’hommes et de femmes sur un phénomène vieux comme l’humanité : les migrations.

(par Christian GRANGE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782380461404

PAR Christian GRANGE  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Newsletter ActuaBD