Loustal & Benacquista : "Un amour durable et heureux n’est pas aussi prévisible qu’on l’imagine"

31 mars 2011 par Oncle Francois
  • Voila de sages paroles. En effet, comme d’autres l’ont dit, il n’y a pas d’amour heureux, et le plus malheureux sera toujours celui qui aime le plus.
    Il y a quarante ans, la situation était différente. Les femmes rêvaient d’un mariage confortable, qui les mette à l’abri de la précarité, et nous étions dans le cycle vertueux des trente glorieuses, mai 1968 n’apparaissant finalement que comme une crise de croissance, doublée d’un élan libertaire.
    Mais cette situation facile a changée : désormais les femmes revendiquent l’indépendance, le libre-arbitre et la liberté de choix. D’où le succès des spectacles (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD