Adorable Lou !

  • Avant, il y avait les aristocrates de l’autobiographie "indé" et les raconteurs d’aventures de pure imagination, les créateurs de BD, les vrais, et leurs éditeurs omniscients, et en face, les "publieurs" de BD commerciales touillées dans la soupe du marketing. Avec une série comme "Lou !", ce genre de considérations devient de moins en moins assumable.
    Car, comme souvent, les apparences sont trompeuses. Il y a dans Lou ! une futilité affleurante, des tics graphiques et des trucs scénaristiques (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.