Les petits riens de Lewis Trondheim - T1 : la malédiction du parapluie - Delcourt

31 octobre 2006 par Laurent Boileau
  • En 128 pages, le Grand Prix du Festival d’Angoulême 2006 nous livre des petites tranches de sa vie. Ça lave bien la tête. C’est normal, c’est dans shampooing.
    "L’autobiographie, une fois qu’on a le doigt pris dedans, c’est difficile de ne pas y mettre le bras jusqu’à l’épaule. Ça peut devenir compulsif. Le tout est d’arriver à rester clair avec soi-même, de ne pas faire tout et n’importe quoi. Ce n’est pas parce qu’on est sincère qu’on est nécessairement bon. L’objectif pour moi était d’être concis, de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD