Beyond the Clouds T1 - Par Nicke - Ki-oon

1er juillet 2018 0 commentaire
  • "Beyond the Clouds" nous replonge en enfance avec son lot de contes et de créatures troublantes. Une trame soutenue ainsi qu'un style graphique proche de "L'enfant et le maudit", annonçant déjà la série comme prometteuse.

Dans un univers steampunk, le jeune Théo travaille comme mécano dans l’une des nombreuses usines qui polluent la ville d’une fumée jaunâtre. Alors qu’il se rend au dépotoir, où il trouve systématiquement des merveilles à bricoler, il découvre une fillette ailée âgée d’une dizaine d’années, visiblement tombée du ciel et blessée, avec une aile arrachée.

Bien que les créatures mi-humaines soient légion dans ce monde créé par l’auteur Nicke (le patron de Théo est un homme aux apparences de chat, l’un de ses employés a des attributs de lézard, un adolescent du quartier a des oreilles et une queue de chat...), "les anges" sont plutôt rares et mystérieux. C’est pourquoi au lieu de l’emmener à l’hôpital, il la cache et la soigne avec ses amis et collègues, tout en essayant de trouver un moyen de lui rendre la mémoire, ainsi que la faculté de voler avec l’aide d’une aile mécanique de sa confection.

Toutefois, cette aventure déjà bien mouvementée trouve ailleurs sa ligne directrice. Quand Théo était enfant, il adorait lire des contes traitant de magie, de forêts enchantées, de fées et de dragons. Or, avec l’âge et les aléas de la vie (comme la perte de ses parents), notre héros a cessé de croire en tout cela... Jusqu’au jour où il s’est mis à lire ses vieux livres à sa petite protégée. La voir aimer et croire en leur contenu mais aussi devoir surmonter de nouvelles péripéties pour elle pourrait bien lui faire revoir son jugement : et si les créatures fantastiques des contes existaient réellement ? Question ô combien paradoxale, quand nous sommes d’ores et déjà plongés dans un univers où plusieurs créatures humanoïdes, mais fantastiques à nos yeux, coexistent.

Quant au style graphique, il n’est pas sans rappeler la marque des studios CLAMP, où encore plus récemment, L’enfant et le maudit de Nagabe, trouvant un juste milieu entre le rêve et la magie de l’un et l’innocence et la noirceur de l’autre, en créant ainsi un graphisme propre à l’auteur, avec en prime une petite touche steampunk non négligeable... Une nouvelle série prometteuse, même si elle ne fait que démarrer.

Beyond the Clouds T1 - Par Nicke - Ki-oon
©Nicke / Ki-oon
Théo tombe nez à nez avec une fillette blessée, qui va bouleverser son existence.

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Beyond the Clouds T1. Auteur : Nicke. Éditeur : Ki-oon. Traducteur : Fedoua Lamodiere. Sortie : le 5 juillet 2018. Prix : 7,90 euros.

- Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

- Lire la chronique Japan Expo 19e impact : sous le sceau du Japonisme

  Un commentaire ?