Romans Graphiques

« Ce que nous sommes », le thriller transhumaniste de Zep

Par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 11 avril 2022                      Lien  
Le sujet est dans l’air du temps, innervé par le discours transhumaniste qui transpire depuis quelque temps : la science peut faire de nous des surhommes à la mémoire et aux capacités de cognition infinies. Mais qu’est-ce que cela implique ? Qu’en est-il si ça « bugue » ? C’est précisément le sujet de la série « Bug » de Bilal. La question que pose Zep dans son récit d’anticipation est davantage existentielle, inspirée d’un véritable projet scientifique. Elle se résume par cette sentence : « On voulait faire un humain augmenté, on a créé l’humain assisté… » En 2113, Constant fait partie de ces privilégiés de la première « génération augmentée » pourvue d’un implant connecté à un DataBrainCenter qui peut lui injecter une multitude de connaissances en 12 langues. Mais cette avancée a de gros défauts : elle ne profite qu’à une petite partie de la population et elle est très peu respectueuse de l’environnement…

Le problème, quand on est en marge, quand on est inadapté, quand on n’est pas dans le système, c’est que la vie est aussitôt moins simple. Par accident ou à cause d’un piratage, Constant sort de cette « bulle » et perd littéralement connaissance, c’est-à-dire toute forme de savoir, et même son identité.

Il découvre alors un monde où l’énergie est rare, où la connaissance est limitée, et où le bonheur est néanmoins possible, où les sentiments sont vrais, moins frelatés. Un monde de dangers aussi, à mille lieues de sa sphère surprotégée d’où il vient, et où le « système » n’hésite pas à user de violence pour imposer sa loi. Cela donne un récit échevelé, une sorte de 1984 mâtiné de Koh-Lanta

« Ce que nous sommes », le thriller transhumaniste de Zep

On le voit, à la réflexion existentielle se joint la réflexion politique. Avec subtilité, le créateur de Titeuf se projette dans cet avenir inquiétant et imagine ce qu’il adviendrait à ses enfants si l’Humanité persistait dans sa folie consumériste, dans sa conviction que la science trouve solution à tous les problèmes. On pense au Covid, bien évidemment, et à ses vaccins-miracle à répétition. Au nucléaire, dont on laisse les déchets aux générations futures en espérant que la science, une fois encore, puisse les traiter dans de bonnes conditions. En attendant, on pollue, on consomme, et tiens : oui, on vote, et advienne que pourra !...

Le fait que Zep a prêté à son héros les propres traits de son jeune fils fait comprendre toute la dimension personnelle qu’il donne à cette réflexion qui met en lumière la question du progrès, de son rapport à l’humain et de ses conséquences. Un album vertigineux.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782810204984

Ce que nous sommes - Par Zep - 88 pages. Éditions Rue de Sèvres

Rue de Sèvres ✏️ Zep à partir de 13 ans Anticipation Science-fiction Suisse 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
2 Messages :
PAR Didier Pasamonik (L’Agence BD)  
A LIRE AUSSI  
Romans Graphiques  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD