Fabien Gaffez (Bédérama - Forum des Images) : "C’est un festival de BD immergé dans un imaginaire cinéphile."

20 septembre 2019 0 commentaire
  • La semaine prochaine, en parallèle de Formula Bula, aura lieu la toute première édition de Bédérama, le festival organisé par le Forum des Images qui fait dialoguer le 9e et le 7e Art. Nous sommes allés à la rencontre de Fabien Gaffez, directeur des programmes, pour qu'il nous en dise plus sur cet évènement à la programmation aussi riche que passionnante, où se côtoient Mathieu Sapin, Emil Ferris ou encore Joann Sfar.

Qu’est-ce que Bédérama ?

La BD faisait partie de nos programmes depuis bien longtemps, parce qu’on invitait des auteurs, et on a eu très vite envie de créer un festival tout entier autour des rapports entre le cinéma et la BD. On ne voulait pas seulement présenter des adaptations de BD, mais essayer de mettre les auteurs au centre du festival, de ne pas forcément s’adresser aux éditeurs. On voulait construire quelque chose avec les créateurs et leur imaginaire cinéphiles, d’où l’idée de Mathieu Sapin pour un premier invité fil rouge. L’ambition avec Bédérama était de croiser les deux arts, cinéma et BD, à travers l’œil des créateurs. C’est très différent de ce qu’on l’aurait pu faire avec des éditeurs ou avec une logique d’actualité pure. On fait un petit pas de côté par rapport à ça, et j’ai l’impression que les auteurs s’en sentent un peu plus investis.

Quelle est votre ambition avec ce festival ?

C’est le plaisir avant tout ! On travaille pour le public, et si ça ne marche pas on n’a aucune raison de continuer. L’ambition première est de créer quelque chose qui à notre sens manquait sur la place parisienne, je ne parle pas des festivals de BD pure, mais encore une fois du lien entre cinéma et BD. Ces programmations sont un peu comme des résidences d’artistes modernes, c’est-à-dire d’avoir des artistes invités, et qui vont programmer avec nous tout au long de l’année, enfin ça je dévoile peut-être des choses, mais c’est l’un de nos projets au forum. L’ambition elle est là, de proposer un pas de côté par rapport à ce qui se présente habituellement en festival.

Fabien Gaffez (Bédérama - Forum des Images) : "C'est un festival de BD immergé dans un imaginaire cinéphile."
Bédérama du 27 au 29 septembre 2019 au Forum des Images !

Donc c’est un festival de cinéma avec de la BD ou l’inverse ?

Ah bonne question ! C’est un festival de BD-Ciné ! Ce qui fait notre spécificité c’est que l’on a des salles, pour projeter, mais si vous prenez le spectacle d’ouverture « Zaï Zaï Zaï Zaï » c’est quelque chose d’hybride, ce n’est ni du cinéma, ni de la BD, c’est un spectacle, une performance, mais cela a été créé par la rencontre de ces deux appétits, de ces deux arts. C’est un festival de BD immergé dans un imaginaire cinéphile.

"Zaï Zaï Zaï Zaï" sera revisité par le duo de réalisateurs Nicolas et Bruno
© 6 pieds sous terre

Comment avec vous élaboré la programmation ?

On s’est adressé directement aux auteurs, puis, quand on a eu Mathieu Sapin on a fait des réunions, on a construit tout ça avec lui. Je pense que gens comme Christophe Blain ou Joann Sfar on ne les aurait pas touchés aussi facilement sans Mathieu Sapin.

Pour « Zaï Zaï Zaï Zaï » on avait déjà invité Fabcaro dans, « un État du monde » un festival géopolitique. Nicolas et Bruno, on les avait invités dans un autre festival. À un moment, on parle tout simplement des uns aux autres et ils se trouve qu’il y a une rencontre qui doit se faire parce que leur humour, leur vision du monde est quasiment la même. On ne s’est pas dit que nous allions faire une adaptation de «  Zaï Zaï Zaï Zaï » : cela c’est fait comme ça. Quand je vous dis que l’on veut baser la plupart de notre programmation sur des artistes, c’est ça.

Ensuite il y a eu le partenariat avec Formula Bula, puisque l’on s’est rendu compte qu’on était aux mêmes dates. Donc autant rassembler nos forces. On a collaboré, notamment avec Emil Ferris, dont nous participons à la résidenceet qui a droit à une carte blanche ici avec une rencontre.

On voulait qu’il y ait des invités, mais on voulait les voir parler de cinéma et dessiner. C’est ce qu’on invente avec « Dessine-moi une affiche », une séance de dessin sous contrainte. On a ici des collections d’affiches, et on a parmi ces collections beaucoup d’affiches dessinées par des auteurs connus et reconnus. L’idée est de partir sur quelque chose qui est l’un des premiers rapports entre le dessin et le film : l’affiche. On aura donc trois chapeaux, trois contraintes, qui sont : un casting, un titre de film et un genre. L’auteur tire au sort et doit en 25 minutes réaliser l’affiche de ce film.

Fabien Gaffez, directeur des programmes au forum des images
© Gilles Coullon

Comment avez-vous sélectionné les œuvres qui seront projetées ?

Certains sont liés aux invités, comme Gainsbourg, vie héroïque ou Quai D’Orsay, d’autres c’est vraiment selon nos goûts. Déjà on a choisi de bons films, et certains qu’il fallait découvrir comme Barbarella. Pour Snowpiercer, c’est aussi parce qu’il y avait une actualité. On voulait avoir des choses différentes, et il fallait faire attention à la disponibilité des copies, c’est un aspect qui sort un peu de la problématique du festival, mais qui est important. On avait toute une liste de films que l’on voulait présenter, et on s’est retrouvés avec cette programmation pour des raisons à la fois de goût et d’équilibre par rapport aux genres.

De quoi êtes-vous le plus fier au sein de cette programmation ?

La réponse officielle, c’est qu’on est fier de tout ! À titre personnel, je suis fier de la diversité que l’on a réussi à mettre en place pour ces trois jours. Mais la chose que j’attends quasiment le plus c’est vraiment « Zaï Zaï Zaï Zaï », parce que-là c’est vraiment une création du Forum des images, je n’ai pas encore vu les répétitions, mais je n’ai pas de doute là-dessus, ce sera vraiment très bien. Fabcaro est l’homme le plus drôle du monde, disons de France pour ne pas lui mettre la pression, et j’aime beaucoup le travail de Nicolas et Bruno, donc rien que d’avoir créé ça c’est beaucoup.

Voir en ligne : Le site du Forum des Images

(par Vincent SAVI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Bédérama - du 27 au 29 septembre 2019 - Forum des Images - Forum des Halles - 2, rue du Cinéma - Porte Saint-Eustache - 75001 - Paris - +33 1 44 76 63 00

Photo médaillon et couverture : © Jean-Christophe Husson / Gilles Coulon

  Un commentaire ?