Gunnm édition originale - Par Yukito Kishiro - Glénat

17 décembre 2019 2 commentaires
  • En novembre 2018, Glénat nous gratifiait d’un superbe coffret sobrement intitulé "Gunnm édition originale". Pour les fêtes de fin d’année, ce pack regroupant les neuf tomes de la mythique saga de Yukito Kishiro est réédité. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir ce pilier du manga Seinen dans une édition somptueuse.

Gunnm édition originale - Par Yukito Kishiro - GlénatEst-il vraiment nécessaire de présenter Gunnm, chef-d’œuvre du grand Yukito Kishiro ? L’histoire se déroule dans un futur dystopique, où les pauvres survivent à la surface dévastée de la Terre, tandis que l’élite vit à Zalem, cité flottante se servant de la planète comme décharge.

On suit les aventures de Gally, une androïde abandonnée dans une déchetterie et dont la mémoire semble avoir été effacée. Elle est recueillie et rafistolée par le docteur Ido, qui tentera tant bien que mal de la guider dans sa quête d’identité. Péripétie après péripétie, adversaire après adversaire, ce duo père-fille de circonstance s’enfoncera dans le mystère entourant l’origine de Zalem, et la vraie nature de la catastrophe qui a frappé la Terre il y a des siècles. Les conséquences de ce qu’ils découvriront pourraient bien transformer la face du système solaire tout entier…

L’intégrale s’offre à nous dans une boîte en carton rigide décorée à la manière d’un coffre en métal. Le rendu « acier blindé » de l’illustration est très réussi et colle parfaitement à l’ambiance Cyberpunk de l’univers. À l’intérieur, plusieurs petites surprises nous attendent...

Tout d’abord, on y découvre un bidule en plastique décoré d’une image de l’héroïne, décrit comme un porte-carte pour smartphone. Gadget un peu inutile, il est vrai, mais on salue l’effort.

Neuf reproductions des couvertures viennent garnir l’écrin. Les illustrations sont somptueuses, colorées et dynamiques. L’imprimé est de grande qualité, sur un papier rigide du plus bel effet. Toutefois, la taille « carte postale » de ces images interroge sur leur utilité. Trop petites pour être accrochées façon poster, trop grandes pour faire office de marque-page, et trop belles pour servir de cartes de vœux, on a vite fait de les remballer soigneusement dans la boîte pour ne pas risquer de les abîmer.

Mais ne nous mentons pas, c’est surtout pour les livres que le coffret est intéressant. Les neuf tomes originaux sont là, ce qui rentabilise le coût assez élevé du produit : 69€. La saga n’ayant pas été rééditée en français depuis longtemps, il était ardu - et encore plus cher - de se la procurer. Ici, le volume revient en moyenne à 7€60, prix standard pour un manga classique. Chaque titre est en plus augmenté de plusieurs pages en couleur, bonus bienvenu qui rend la lecture encore plus agréable et immersive.

Bien que fêtant leur trentième anniversaire en 2020, force est de constater que les aventures de Gally n’ont pas pris une ride, tant pour les dessins que pour l’intrigue. Les personnages sont très attachants et les scènes de combat sont absolument époustouflantes. L’équilibre entre action, humour, et émotion est parfaitement maîtrisé. L’univers, à mi-chemin entre le post-apo et la science fiction, est très original, et permet à Kishiro d’imaginer des architectures, des décors, des ambiances passionnantes. Enfin les questions qu’il soulève sur l’éthique et la déontologie scientifique, les rapports entre masse populaire et élite, ou encore l’écologie, sont plus que jamais d’actualité.

Gunnm reste donc un classique à découvrir, à redécouvrir, à admirer, à méditer, et à partager. Et Noël approchant, il ne fait aucun doute que ce coffret embellira à merveille le pied du sapin…

(par Jaime Bonkowski de Passos)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Gunnm édition originale - Par Yukito Kishiro - Glénat
    18 décembre 2019 10:24, par Ido Daisuke

    Gally n’est pas une androïde, ça devient fatiguant.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Jaime Bonkowski De Passos le 18 décembre 2019 à  18:32 :

      J’ai choisi de conserver la même terminologie que les distributeurs, qui se réfèrent à Gally en parlant d’une androïde, afin de conserver la continuité et la cohérence entre ce dont je parle et ce qui est vendu sur les sites de référence.

      Qui plus est, la question de la véritable nature de Gally étant centrale dans le manga, cette approximation laisse au lecteur le plaisir de découvrir la vérité dans l’œuvre directement.

      Toutefois, merci pour votre remarque, elle traduit une passion de l’œuvre que je partage et respecte profondément.

      Répondre à ce message