Jeunesse

Kosmograd : une course trépidante pour la survie à l’apocalypse

Par Jorge Sanchez le 19 avril 2023                      Lien  
Kosmograd, l'une des dernières villes-refuges de la planète. Elle se prépare à affronter ce qui sera l'ultime tempête dévastatrice de la terre et les réfugiés se pressent de plus en plus nombreux, avec l’espoir d'accéder à son ascenseur orbital. Dans un climat de révolte sociale, Zoya, Paouk et Ev' entrent en possession de données cryptées qui pourraient tout chambouler… Un récit d’aventures hybridant cyberpunk et post-apocalypse avec habilité.

La terre est à bout de souffle. Ses ressources naturelles sont presque écumées, l’extinction massive des espèces a laissé la place à un désert absolu et, pour combler le tout, des tempêtes aux allures bibliques balaient les derniers oasis de la civilisation.

Vraisemblablement situé en Russie, Kosmograd est en proie à des convulsions sociales. L’élite de la cité, la transnationale Kosmo, vit dans un luxe inouï, insensible aux contestations de la plèbe, à laquelle elle n’offre que deux voies : s’acharner à travailler dans la construction de l’ascenseur spatial (dans le vague espoir d’un jour migrer vers des colonies stratosphériques) ou la répression…

Kosmograd : une course trépidante pour la survie à l'apocalypse
Kosmograd. Ed Casterman
©Casterman

La police criminalise la contestation sociale et réprime sans pitié. Face à eux, les citoyens s’organisent et questionnent les véritables intentions de la toute-puissante corporation qui les gouverne. Nos jeunes héroïnes Zoya, Paouk et Ev’, qui abordent une esthétique qui évoque aussi bien le cyberpunk que les militants radicaux de l’écologie, participent à la révolte naissante quand le hasard mettra entre leurs mains les renseignements qui peuvent faire tomber tout le système.

S’ensuit une traque incessante, ponctuée de cachettes, révélations et dures décisions à prendre : l’amour ou la survie ? Sauver le monde ou soi-même ? Rien n’est sûr quand le monde entier commence à s’effondrer devant ses yeux.

Kosmograd. Ed Casterman
©Casterman

Dans ce nouvel opus, Bonaventure (Mei : L’archipel sans étoiles, Mei : Le trésor du roi musicien, L’Homme à la tête de fer…), nous plonge dans un univers aux couleurs chatoyantes, guidé par un trait fin et fébrile et de multiples références aux piliers de la SF contemporaine.

À l’instar de Hugues Micol dans Agughia, cet habile conteur, ne cherche pas à nous offrir un récit particulièrement original, mais plutôt à nous épater par sa dextérité de narrateur visuel, entraînant ses lecteurs d’une cascade à l’autre, dans une course-poursuite haletante.

(par Jorge Sanchez)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782203255890

CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Jorge Sanchez  
A LIRE AUSSI  
Jeunesse  
Derniers commentaires  
Agenda BD  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD