Newsletter ActuaBD

Le festival Imaginales, à Epinal, repousse toutes les frontières

  • La 20e édition du Festival Imaginales, qui aura lieu à Epinal (88000) du 14 au 17 octobre prochain, vous fait découvrir en accès libre les différents monde de l'imaginaire : la science-fiction, le fantastique et la high fantasy, réunis autour d'artistes de toutes les origines. Plus de 300 auteurs, 100 conférences, 15 expositions, des colloques et ateliers, sans oublier des remises de prix littéraires, tout cela vous est promis avec un thème intrigant : "Frontière(s)", un mot bien mystérieux qui met à l'honneur la littérature russophone.

Aux Imaginales, depuis vingt ans, les amateurs du genre fantastique se retrouvent pour se raconter des histoires : qu’elles respectent une forme de réalité historique, qu’elles invoquent des monstres, des extraterrestres ou encore des machines, le mot d’ordre est l’émerveillement par l’image (d’Épinal).

Chaque année, la création d’un pays est défendue par les organisateurs qui tiennent à faire connaître des imaginaires jusque là méconnus. Comme la Russie, terre de très nombreuses fictions SF à succès (Stalker, Metro 2033, le récent Salyut 7) et qui méritent un agrandissement sur image. Sans oublier les auteurs non-russes mais qui écrivent dans cette langue pour augmenter leur portée : auteurs ukrainiens, lithuaniens, moldaves, etc. Tout cela est fédéré par le thème "Frontière(s)", celles entre le réel et la fiction, la Terre et l’espace, le possible et l’impensable...

Un programme chargé et ambitieux qui s’étend sur quatre jours, pendant lesquels on retrouvera des conférences, expositions, soirées, animations, dédicaces d’auteurs, bodypainting, colloques... Une programmation dense et difficile à résumer, que vous pourrez retrouver en format PDF.

Le festival Imaginales, à Epinal, repousse toutes les frontières

Quatre jours de festivités autour de la SF et du fantastique

Les Imaginales, ce sont par exemple des conférences qui abordent des sujets larges, comme l’histoire ("L’imaginaire de la Campagne de Russie", "Comment adapter l’histoire à la bande dessinée", "Le James Bond russe de la guerre froide : l’agent Stierlitz"...), la SF ("La science-fiction ne parle pas du futur. Elle parle de nous !", "Dystopies et mondes rugueux...", "Le space opera, le nouveau rêve de la frontière ?"...), mais aussi des entretiens (James Morrow, Samantha Shannon, Stéphane Fert...), des projections de films/documentaires (Avril et le monde truqué, History’s Creed...). Consultez le programme du 14 octobre, du 15 octobre, du 16 octobre et du 17 octobre pour ne rien louper.

Tour d’horizon des autres activités présentes

  • En parallèle, vous pourrez découvrir le pôle "Histoire et Imaginaire", rassemblant un cabinet de curiosités, un lieu de conférences, des troupes de reconstitution historique, des associations et institutions locales, des universitaires, etc., à proximité de la Maison romaine. Onze siècles d’histoire européennes seront présentés, avec le soutien notamment du Comité d’Histoire régionale, d’Historia et de la BnF ;
  • Le pôle "Sciences et Fictions" plonge les festivaliers dans l’infiniment petit de la robotique grâce aux animations proposées par la Médiathèque départementale des Vosges : casque de réalité virtuelle, Beebots, Ozobots et Makey-Makey. L’association Studio 3DxC propose d’explorer l’architecture des illustrations steampunk de Didier Graffet, grâce à des reconstitutions sur le logiciel Minecraft ;
  • Le pôle "BD et illustration" présente des œuvres d’auteurs et illustrateurs, venus en dédicace, ainsi qu’une grande fresque (Fresque des Imaginales) et plusieurs maisons d’édition (68e Impérial, La Nef des fous, Chahut) ;
  • Le pôle "Architectures et utopies" montre l’architecture comme vous ne l’avez jamais vue : placée sous le signe de l’imaginaire et de l’expérimentation, avec la présence d’une exposition "Chambord inachevé" et deux ateliers pour enfants (Le Drakkar Viking, Les Cabanes du Petit Peuple) ;
  • Le pôle "Bulle du Jeu", un espace d’essai de jeux de sociétés (cartes, plateaux, figurines) et d’animations diverses tournées autour de mondes de l’imaginaire (Harry Potter, Game of Thrones...) ;

Mais aussi...

...Des soirées et spectacles : une murder party, de la danse, des contes, une soirée "Tarot Interdit Vampyria", "Dune", etc. ;

...Un total de 11 expositions, dont "Aux Origines de la bande dessinée - L’imagerie populaire" (jusqu’au 2 janvier 2022, déjà chroniquée sur ActuaBD) et "La Passe-Miroir", avec des illustrations du fameux cycle de fantasy en quatre tomes de Christelle Dabos, en partenariat avec la Galerie Maghen ;

...Une rencontre de bodypainting, avec 30 artistes, 30 modèles, 7 coiffeuses professionnelles et plusieurs photographes, réunis par une même passion du camouflage dans le décor, de la métamorphose et de l’illusion d’optique ;

...Une rencontre sur les "Imaginales maçonniques et ésotériques", qui pour sa 8e édition présentera la chevalerie et ses codes à travers les siècles. Quinze spécialistes détailleront les us et coutumes de la chevalerie sans frontières ;

...Un colloque organisé par le CERII (Centre d’Études et de Recherches Interdisciplinaires sur l’Imaginaire), dirigé par Céline Bryon-Portet et co-dirigé par Georges Bertin, en partenariat avec les IM&E, la direction des Affaires culturelles de la ville d’Épinal et la Société d’ethnologie française, sur le thème « Ambivalences des frontières », les 14 et 15 octobre 2021. Le programme complet du colloque, avec ses horaires et la présentation des seize invités, est à retrouver ici ;

...Des projets d’éducation et de formation, avec les établissements scolaires de Lorraine, afin d’introduire les mondes de l’imaginaire dans les programmes pédagogiques (en partenariat avec des professionnels du livre et des institutions : Ministère de la Culture, Centre Régional du Livre...) ; des formations professionnelles ; un match d’écriture afin de stimuler les écrivains en herbe de l’imaginaire.

Sept prix littéraires seront remis pendant le festival !

- Les Prix Imaginales, consacrés au roman de fantasy et répartis par catégories (francophone, étranger, jeunesse, nouvelle...) ;
- Les Prix Imaginales des écoliers ;
- Les Prix Imaginales des collégiens ;
- Les Prix Imaginales des lycéens ;
- Les Prix Imaginales des bibliothécaires ;

- Les Prix Imaginales de la bande dessinée, décernés cette année à Les Ogres-Dieux de Bertrand Gatignol, aux éditions Soleil. Un prix spécial a également été octroyé à Pierre Christin pour toute son œuvre ;

- Les Prix Imaginales de la bande dessinée des bibliothécaires : à l’issue des sélections, le jury de cette année a désigné Peau d’homme de Zanzim, publié chez Glénat.

On vous attend nombreuses et nombreux à ce grand pèlerinage de l’imagination !

(par Auxence DELION)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD