Actualité

Philippe Dupuy est aux Rencontres Chaland de Nérac

Par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 1er octobre 2022                      Lien  
À 61 ans, Philippe Dupuy a mené deux vies. L’une en fusion avec un autre grand dessinateur de notre temps : Charles Berberian ; une autre, comme une ligne de vie qui se scinde dans la paume de la main, indépendamment de ce duo. Les Rencontres Chaland qui ont débuté hier sous un soleil radieux, font découvrir cette face moins connue de la seule entité bicéphale élevée au Grand Prix du Festival d’Angoulême. Un parcours émaillé de découverte délicates.

Le moment Dupuy-Berberian constitue un bon exemple de ces auteurs de la génération des années 1980 qui ont fait la jonction avec la nouvelle donne contemporaine. Publiés par Magic Strip, les Humanoïdes Associés puis Fluide Glacial, on retrouve le duo chez L’Association Le Journal d’un album et quelques carnets de voyage chez Cornélius. Viennent les lauriers en 2008 à l’Académie des Grands Prix à l’occasion de la 35e édition de Festival international de la bande dessinée, la plus haute distinction de la bande dessinée française. On leur doit aussi chez Dupuis un ouvrage avec Jean-Claude Denis, Un peu avant la fortune, qui illustre bien une veine sociétale que l’on retrouve par ailleurs dans Bienvenue à Boboland chez Fluide Glacial.

Mais, même si elle est conséquente, l’association Dupuy-Berberian ne résume pas à elle seule la carrière de Philippe Dupuy. Il écrit et dessine seul, dès 2005, lors d’une première parenthèse solo du duo, Hanté (éd. Cornélius), un premier album très personnel nommé pour le Prix du meilleur album du Festival d’Angoulême 2006.
Sans renier sa collaboration avec Charles Berberian, il cherche des espaces pour exprimer ses réflexions personnelles, sa propre démarche artistique faite d’installations, en expositions, en performances, de collaborations dans d’autres domaines artistiques, d’autres artistes… Comme ce spectacle musical avec le Groupe Moriarty en 2012.

Philippe Dupuy est aux Rencontres Chaland de Nérac
Venez à Nérac, capitale de l’Albret, capitale de la Navarre. Le temps y est splendide ce week-end.
Photo : Kelian Nguyen

La bande dessinée comme l’un des beaux-arts

C’est sa réflexion sur l’art qui est un peu l’épine dorsale de cette production. En 2016, son ouvrage Une histoire de l’art conçu au départ pour une lecture en ligne sur la plateforme Professeur Cyclope, fait un retour profond sur son rapport à la création en convoquant, au travers du souvenir de ses émotions artistiques, grands savants et grands créateurs dans un impressionnant leporello de 23 mètres recto verso, une balade érudite dans l’histoire de l’art déployée dans l’exposition néracaise.

Son ouvrage J’aurais voulu faire de la bande dessinée (Futuropolis, 2020) procède d’une démarche semblable : c’est un dialogue avec deux musiciens, le chanteur Dominique A et le pianiste de jazz Stéphan Oliva, qui auraient aimé faire de la bande dessinée avant d’opter pour la musique. C’est l’occasion d’un dialogue sur le processus de création, sur le rapport entre la ligne graphique et la ligne musicale, mais ponctué de réflexions sur sa propre vocation d’artiste, émaillées de souvenirs d’enfance. Un objet poétique à nul autre pareil.

Dans Papa dessine des femmes nues, Philippe Dupuy raconte une balade-dialogue avec son jeune fils Hippolyte. Livre intime, il est autant une réflexion sur l’art, sur la façon dont il est perçu par un adulte comme lui qui regarde les œuvres du passé avec tout le poids de son histoire face à un jeune enfant -qui est aussi son avenir- dont les référents sont fondamentalement neufs, différents, notamment par rapport à la nudité. Ce dialogue des regards lui permet aussi de jeter un œil rétrospectif sur le chemin parcouru dans un trait libre à la pertinence toujours intacte.

Philippe Dupuy. Réflexion sur la bande dessinée.
Photo : Kelian Nguyen

Où en est actuellement la bande dessinée, comment est-elle perçue, comment elle le fait avancer au quotidien ?... Ce sont ces interrogations-même qui sont au cœur de sa démarche aujourd’hui et que l’on découvrira aux Rencontres Chaland 2022 de Nérac.

On découvrira aussi aux Rencontres Chaland une expo sur... Yves Chaland à la Galerie Padma (5, Rue Armand Fallières à Nérac), une exposition sur les Prix Jeune Albert et Petit Albert : Nellie Bly de Carole Maurel & Virginie Ollagnier et Le Jardin secret de Maud Bégon.

Le dessinateur et coloriste Laurent Durieux visitant l’expo Philippe Dupuy
Photo : Kelian Nguyen

Et puis il y a cette incroyable application (gratuite, les amis) LudiBD que vous pouvez télécharger sur votre smartphone où l’on peut voir Chaland et ses personnages dans la ville de Nérac et d’autres localités du Lot & Garonne. Une démonstration a été faite par Isabelle Chaland-Beaumenay, toujours à la pointe de la technologie. Impressionnant !

Philippe Dupuy et Laurent Durieux en train de lire l’application LudiBD consacrée à Yves Chaland.
Photo : Kelian Nguyen
Sur l’écran, Yves Chaland dans la ville de Nérac en réalité augmentée.
Photo : Kelian Nguyen

Voir en ligne : Le site des Rencontres Chaland

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791034750344

Les Rencontres Chaland, c’est ce week-end à Nérac (Lot & garonne), un peu en dessous d’Agen. Les expos sont visibles jusqu’au 6 novembre. Entrée libre et gratuite.
Ancienne sous-préfecture - 2 avenue Maréchal Foch à Nérac.

BIBLIOGRAHIE DE PHILIPPE DUPUY

• Mon Papa dessine des femmes nues, Dupuis -Aire Libre, 2022
• J’aurais voulu faire de la bande dessinée (avec Dominique A et Stéphan Oliva), éditions Futuropolis, 2020.
• Une Histoire de l’art, éditions Dupuis / Aire Libre, 2016.
• Nuages et pluie, (texte de Loo Hui Phang) éditions Futuropolis, 2016
• L’Art du chevalement, (texte de Loo Hui Phang) éditions Futuropolis Louvre Lens, 2013
• Les Enfants pâles, (texte de Loo Hui Phang) éditions Futuropolis, 2012.
• Artbook – aux éditions du Chêne, 2011 - avec Charles BERBERIAN
• Global Boboland – 2009 - avec Charles BERBERIAN
• Bienvenue à Boboland – aux éditions Audie, 2008 - avec Charles BERBERIAN
• Comment c’était avant – aux éditions Albin Michel Jeunesse, 2007- avec Charles BERBERIAN
• Istanbul Carnets – aux éditions Cornélius, 2007- avec Charles BERBERIAN
• Les Brutes (texte de Philippe Jaenada) – aux éditions Scali, 2006- avec Charles BERBERIAN
• Une Élection américaine, (texte de Loo Hui Phang) éditions Futuropolis – 2006
• Tout l’univers ou presque de Dupuy-Berberian – aux éditions Panama, 2006 - avec Charles BERBERIAN
• Hanté, éditions Cornélius – 2005
• Monsieur Jean : Un certain équilibre – aux éditions Dupuis, 2005 - avec Charles BERBERIAN
• Tanger Carnets – aux éditions Cornélius, 2004 - avec Charles BERBERIAN
• Monsieur Jean : Inventaire avant travaux – aux éditions Dupuis, 2003 - avec Charles BERBERIAN
• Le Journal d’Henriette : Esprit, es-tu là ? – 2003 - avec Charles BERBERIAN
• Poésies – aux éditions Bayard Jeunesse, 2003 - avec Charles BERBERIAN
• Monsieur Jean : Comme s’il en pleuvait – aux éditions Les Humanoïdes Associés, 2001 - avec Charles BERBERIAN
• Lisbonne Carnets – aux éditions Cornélius, 2001- avec Charles BERBERIAN
• Le petit garçon qui n’existait pas (texte de Anna Rozen) – aux éditions Cornélius, 2001- avec Charles BERBERIAN
• Le Journal d’Henriette : Trop potes – aux éditions Les Humanoïdes Associés, 2001 - avec Charles BERBERIAN
• Trenet illustré – aux éditions Albin Michel Jeunesse, 2001 - avec Charles BERBERIAN
• Monsieur Jean : La Théorie des gens seuls – aux éditions Les Humanoïdes Associés, 2000 - avec Charles BERBERIAN
• Les Souris ont parfois du mal à gravir la montagne (texte de Vincent Ravalec) – aux éditions du Seuil, 2000- avec Charles BERBERIAN
• Le Journal d’Henriette : Un Temps de chien – aux éditions Les Humanoïdes Associés, 1999 - avec Charles BERBERIAN
• Barcelone Carnets – aux éditions Cornélius, 1999 - avec Charles BERBERIAN
• Joséphine – Aux Éditions Alain Beaulet, 1999 - avec Charles BERBERIAN
• Monsieur Jean : Vivons heureux sans en avoir l’air – aux éditions Les Humanoïdes Associés, 1998 - avec Charles BERBERIAN
• 21 vices (texte de Anne Rozenblat) – Aux Éditions Alain Beaulet, 1998 - avec Charles BERBERIAN
• Le Journal d’Henriette : Une Envie de trop – aux éditions Les Humanoïdes Associés, 1998 - avec Charles BERBERIAN
• Nectars – aux éditions Reporter, 1997- avec Charles BERBERIAN
• New-York Carnets – aux éditions Cornélius, 1996 - avec Charles BERBERIAN
• Sans titre – aux éditions Sans Titre, 1996- avec Charles BERBERIAN
• Les Montparnos – aux éditions Reporter, 1995- avec Charles BERBERIAN
• Monsieur Jean : Les Femmes et les enfants d’abord – aux éditions Les Humanoïdes Associés, 1994 - avec Charles BERBERIAN
• Journal d’un album – aux éditions L’Association, 1994 - avec Charles BERBERIAN
• Les Cahiers de Pierre Mac Orlan — Les souvenirs de la nuit (texte de Pierre Mac Orlan) – aux éditions Prima Linea, 1994- avec Charles BERBERIAN
• Tout n’est pas rose (texte de Anne Rozenblat) – aux éditions La Sirène, 1993- avec Charles BERBERIAN
• Monsieur Jean : Les Nuits les plus blanches – aux éditions Les Humanoïdes Associés, 1992 - avec Charles BERBERIAN
• Monsieur Jean : Monsieur Jean, l’amour, la concierge – aux éditions Les Humanoïdes Associés, 1991 - avec Charles BERBERIAN
• Les Héros ne meurent jamais – aux éditions L’Association, 1991 - avec Charles BERBERIAN
• Le Chat bleu – aux éditions Comixland, 1990- avec Charles BERBERIAN
• Dupuy-Berberian illustrent Chantal Thomass – aux éditions Michel Lagarde, 1986- avec Charles BERBERIAN
• Petit peintre – aux éditions Magic Strip, 1985 et aux éditions Cornelius, 2003 - avec Charles BERBERIAN

✏️ Philippe Dupuy Le Tour du monde des festivals 🏆 Grand Prix du FIBD d’Angoulême 🛒 Acheter 📖 Feuilleter  
PAR Didier Pasamonik (L’Agence BD)  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Newsletter ActuaBD