Valérian écluse chez Francisque

23 novembre 2011
  • Bonjour,
    Voici mon point de vue et ce n’est que mon point de vue :
    1) J’ai lu là l’album le plus drôle de Larcenet. Je me suis bidonné jusqu’au bout. C’est subjectif bien entendu.
    2) Le scénario, sous un vernis de gags stupides et zygomatiques, développe les personnalités de Valérian, Laureline et Monsieur Albert de manière différente au style de Pierre Christin. C’est indéniable. Mais ce développement n’en est pas moins intéressant. Là est l’art du genre. Pierre Christin tend parfois, comme il est souligné dans l’article, vers la philosophie, du moins vers la caricature politique et sociale, alors que (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD