Alix Garin et Mathias Vincent : « Au-delà de l’Alzheimer, "Ne m’oublie pas" parle des relations intergénérationnelles. »

4 février 2021 par Milles Sabords
  • Vous imaginez mal, surtout si vous vous fiez à mon pseudo. J’aime tous les styles du moment que l’on "remette cent fois son ouvrage sur le métier". Il y a trop d’albums pour lancer comme ça, sur le marché, toutes sortes "d’expériences éditoriales" en espérant décrocher la timbale. Ce n’est pas parce-que le sujet de cette autrice est "plein" de sens, que l’éditeur doit en faire un "vide" graphique et narratif. Continuez à exercer votre œil...

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD