Avec "Dr Cataclysm" et "Michel", L’employé du Moi fidèle à ses personnages, ses auteurs et ses lecteurs

16 mars 2020 0 commentaire
  • Avec les publications du quatrième et dernier tome de "Dr Cataclysm" de Mortis Ghost et du quatrième "Michel" de Pierre Maurel, L'employé du Moi confirme son travail éditorial de fond. Cette maison d'édition indépendante peaufine ainsi son identité, entre éclatement des genres et ancrage dans le réel.

Quel point commun entre un ancien capitaine de vaisseau spatial devenu un être aux pouvoirs quasiment divins et un radio-reporter précaire en butte à tout ce que notre société comporte d’ultra-libéral ? Ces deux personnages aussi éloignés que possibles, vivant le premier dans un univers de space opera décalé, le second dans une France macroniste plus vraie que nature, ont trouvé refuge chez le même éditeur bruxellois de bande dessinée alternative, à savoir L’employé du Moi.

Alors que certaines maisons d’édition laissent choir leurs séries en cours de réalisation et que d’autres préfèrent renvoyer au charbon les héros du siècle passé, L’employé du Moi non seulement s’engage sur des créations originales, mais en outre sait y rester fidèle. C’est là un véritable travail éditorial, comprenant une prise de risque - L’employé du Moi n’est pas de ces grosses écuries qui peuvent s’appuyer sur un ou deux best-sellers pour assurer leurs arrières - et un suivi à la fois rigoureux et bienveillant des auteurs. Le fait qu’une partie de l’équipe éditoriale soit composée d’auteurs n’y est d’ailleurs peut-être pas étranger.

Dr Cataclysm : le point final d’une saga de science-fiction déroutante

Avec "Dr Cataclysm" et "Michel", L'employé du Moi fidèle à ses personnages, ses auteurs et ses lecteurs
Dr Cataclysm T.4 © Mortis Ghost / L’employé du Moi 2020

L’employé du Moi a commencé à publier le récit de Mortis Ghost il y a presque deux ans. Nous pouvions alors découvrir quelques personnages inattendus dans une histoire de science-fiction, personnages composant ou croisant l’équipage du Plescops, vaisseau spatial en forme d’ampoule commandé par Janos Cola, qui deviendra le fameux Dr Cataclysm après avoir été touché par une flèche d’or.

La disparition de leur capitaine et les multiples et surprenantes rencontres bousculent quelque peu les membres de cet équipage. Ils n’ont rien des grands aventuriers ou des super-héros. Mais ils sont fidèles à leur ami et entreprennent de le retrouver. C’est ce que racontent - pour faire simple, car les circonvolutions sont nombreuses - les quatre volumes de Dr Cataclysm. D’un dessin léger, Mortis Ghost alterne scènes d’action et moments de pause, brouillant les pistes et s’amusant avec les codes de la science-fiction.

Les nouveaux personnages et les renversements de situation se succèdent, permettant à la fois de donner du corps à un univers singulier et de varier les genres au sein même du récit. L’humour et la poésie ont également leur place dans la vingtaine d’épisodes imaginée par le dessinateur. Et contre toute attente, car rien n’était joué d’avance, le quatrième et dernier tome permet de dénouer les fils de cette saga bien moins grandiloquente que Star Wars, mais infiniment plus humaine.

Dr Cataclysm T.4 © Mortis Ghost / L’employé du Moi 2020
Dr Cataclysm T.4 © Mortis Ghost / L’employé du Moi 2020
Dr Cataclysm T.4 © Mortis Ghost / L’employé du Moi 2020

Michel et le grand schisme : un autre monde est possible

Michel et le grand schisme © Pierre Maurel / L’employé du Moi 2020

La quarantaine bedonnante et dégarnie, poissard et maladroit, Michel pourrait être une caricature s’il n’avait pas quelques qualités, comme la passion du reportage radio, la fidélité en amitié et une solidarité indéfectible envers les plus faibles. Lui s’en sort tant bien que mal. Ne pouvant dégager suffisamment de revenus pour vivre de ses enquêtes journalistiques, il enchaîne les missions d’intérim. Célibataire endurci, il demeure un cœur tendre et à prendre.

Le personnage fétiche de Pierre Maurel a connu bien des espoirs et des déboires depuis sa première apparition chez L’employé du Moi en 2006, et surtout dans Les Temps modernes (2018) et Fils des âges farouches (2019) qui avec Le Grand Schisme composent une trilogie très actuelle, cohérente, pleine de vie et portant sur notre société un regard lucide. Car à travers le quotidien et les petites aventures de Michel, c’est un miroir que nous tend l’auteur.

Qu’il s’agisse de la tyrannie de la productivité, de l’hyper-connexion ou de l’uberisation des services, Pierre Maurel sait pointer ce qui tend à déshumaniser les sociétés contemporaines non seulement en Europe et en Amérique du Nord, mais de plus en plus aussi dans le reste du monde. Il faut comprendre des applications de inventées par des start-ups pour espérer faire des rencontres et des « boîtes » A####n viennent remplacer les bancs publics. Les trottinettes électriques deviennent des engins de mort et les tirs de LBD n’épargnent plus personne.

Il flotte dans la série des Michel, comme dans Blackbird du même auteur (également chez L’employé du moi, 2011, nouvelle édition en 2017), un parfum de rébellion. Le constat est souvent amer, ou du moins désabusé. Mais subsistent des îlots de résistance : un ancien militant italien vit presque en autarcie grâce à sa production maraîchère, de jeunes manifestants persistent à s’engager semaine après semaine malgré les coups et les intimidations, et Michel parvient à témoigner de tout cela grâce à ses reportages.

Le Grand Schisme est d’ailleurs le plus positif des ouvrages de la série. Comme si, pour clore au moins temporairement un cycle, il fallait une respiration, une note propre à éveiller les consciences. Michel rencontre une femme au caractère bien trempé - et cela dure ! Il fait des choix, et parvient ainsi à une relative sérénité. Il montre finalement une voie possible vers un monde moins blessant pour les plus fragiles, plus humain pour les moins bien lotis.

Michel - ou plutôt Pierre Maurel - ne se dresse pas pour autant en grand moralisateur. Chacun fait comme il peut pour ne pas être broyé par un système économique et social de plus en plus brutal, pour s’occuper de ses proches, pour essayer de changer de petites choses. Mais tout espoir n’est pas encore perdu. Et, justement, nous espérons retrouver un jour Michel et ses cahots : il y a bien des « disruptions » ou supposées telles qu’il pourrait encore mettre en lumière.

Michel et le grand schisme © Pierre Maurel / L’employé du Moi 2020
Michel et le grand schisme © Pierre Maurel / L’employé du Moi 2020
Michel et le grand schisme © Pierre Maurel / L’employé du Moi 2020
Michel et le grand schisme © Pierre Maurel / L’employé du Moi 2020

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

- Michel et le grand schisme - Par Pierre Maurel - L’employé du Moi - 16 x 23 cm - 80 pages en noir & blanc - couverture cartonnée, dos toilé - ISBN 9782390040675 - parution le 6 mars 2020.

Lire également sur ActuaBD à propos de Pierre Maurel :
- Pierre Maurel, dessinateur militant
- Le jour où l’autoédition fut interdite
- Pierre Maurel : « Les créatures de Post Mortem sont juste des outils pour parler des rapports sociaux. »
- La Prof et l’Arabe - Par Pierre Maurel & Dominique Laroche - Casterman
- Pierre Maurel place Michel face aux affres des temps modernes
- "Fils des âges farouches" : le Michel de Pierre Maurel poursuit son bonhomme de chemin chez L’employé du Moi

- Dr Cataclysm - 4. Les Magiciens - Par Mortis Ghost - L’employé du moi - 14,5 x 20 cm - 128 pages en noir & blanc - couverture souple avec jaquette - ISBN 9782390040606 - parution le 6 mars 2020.

Tous les épisodes de Dr Cataclysm sont disponibles gratuitement en ligne : sur grandpapier.org, attaquesurprise.com, issuu.com ou mortisghost.tumblr.com.

À noter : exposition de Mortis Ghost chez Rascasse du 7 au 21 mars 2020 (101 a rue Vanderkindere 1180 Bruxelles).

Lire également sur ActuaBD à propos de Mortis Ghost :
- "Dr Cataclysm" de Mortis Ghost (L’employé du Moi), la science-fiction sans clichés
- Dr Cataclysm - 2. Les Orphelins - Par Mortis Ghost - L’employé du moi
- Dr Cataclysm - 3. La Flèche d’argent - Par Mortis Ghost - L’employé du moi

  Un commentaire ?