BD à Bastia 2020 : après le confinement, un festival à contretemps

7 juillet 2020 0 commentaire
  • Comme la plupart des événements culturels de l'année 2020, la 27e édition du festival BD à Bastia a dû s'adapter à la crise sanitaire. Alors qu'elle devait se tenir début avril, en plein confinement, elle aura finalement lieu cet automne, dans une version un peu remaniée. Expositions, ateliers, rencontres et spectacles se dérouleront ainsi en deux temps entre les 18 septembre et 23 décembre.

Lorsqu’en février dernier nous présentions le programme de la 27e édition des Rencontres de la bande dessinée et de l’illustration, nous étions bien loin d’imaginer que la France entrerait en confinement un mois plus tard. Parmi les conséquences de la pandémie de coronavirus, l’annulation des événements culturels n’est peut-être pas la plus dramatique - plus de 500 000 personnes sont décédées en quelques mois - mais fait partie des plus durables, du fait des mesures de distanciation physique qu’il faudra maintenir jusqu’à ce que l’horizon se dégage.

BD à Bastia 2020 : après le confinement, un festival à contretemps

Dans ces circonstances exceptionnelles, les organisateurs de festivals, salons, spectacles et rencontres ont dû prendre des décisions parfois douloureuses. Il a fallu se réinventer, anticiper, envisager l’avenir sans savoir quand ni comment la vie culturelle pourra reprendre un cours plus serein. Certains ont purement et simplement annulé leur édition 2020 pour la reporter à 2021 - c’est le cas de Quai des Bulles à Saint-Malo. D’autres, comme Amiens et Aix-en-Provence, ont misé sur le numérique.

BD à Bastia, organisé par le Centre culturel Una Volta, n’a pu se résoudre ni à la première, ni à la seconde solution. Il faut dire que le programme était bouclé, le festival devant se tenir début avril, soit moins de trois semaines après le début du confinement. ActuaBD, qui est partenaire du festival, devait d’ailleurs s’y rendre. Alors, plutôt que de tout remettre en cause, une nouvelle version a été imaginée. Très légèrement allégée, étalée dans le temps mais toujours aussi riche, elle se déroulera cet automne, passant de quatre jours à quatre mois.

© Blutch / Una Volta 2020

Le festival s’organisera en deux temps. Le premier se tiendra du 18 septembre au 16 octobre. Il s’articulera autour de sept expositions et de rencontres avec une quinzaine d’autrices et auteurs : Aseyn, Benjamin Adam, Ugo Bienvenu, Blutch, Thomas Cadène, Loren Capelli, Philippe Dupuy, Mayanna Itoïz, Camille Jourdy, Benjamin Legrand, Wilfrid Lupano, Jérôme Mulot, Frederik Peeters, Robber, Florent Ruppert et Olivier Schrauwen. Un week-end entier, du 18 au 20 septembre, sera dédié à l’inauguration des expositions, dont celle consacrée à Blutch au Musée de Bastia, et aux rencontres.

Le second temps fort aura lieu un peu plus tard dans la saison puisqu’il s’étendra du 4 novembre au 23 décembre. Il sera offert plus spécifiquement à la jeunesse, avec une exposition de dessins des élèves guidés par Marion Duclos et Margaux Othats lors d’une résidence d’artistes. Les deux dessinatrices auront également leurs propres expositions et seront présentes le mercredi 4 novembre après-midi pour rencontrer leurs lecteurs.

Enfin, même s’il faudra tenir compte de jauges revues à la baisse, distanciation physique oblige, des spectacles pourront avoir lieu. Marion Duclos et Olivier Ka proposeront une lecture dessinée intitulée « L’enfant qui voulait toucher le ciel » (mercredi 4 novembre). La compagnie Les Parcheminiers mettra en scène « Aux Champs d’honneur » en associant danse, musique et dessin (jeudi 2 octobre) tandis que Philippe Dupuy et Pierre Bastien, trompettiste et chef d’orchestre d’automates musiciens, animeront une « Imagerie par Résonnance Mécanique » (samedi 14 novembre).

L’ensemble du programme est à découvrir sur le site du Centre culturel Una Volta. En espérant que cette fois aucun obstacle ne viendra contrecarrer la tenue du festival !

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?